LE TISSAGE

      ETAPES DE CONSTRUCTION D'UNE TOILE :

     Les toiles orbitèles sont des toiles tissées par les araignées orbiculaires, c'est à dire les araignées les plus connues, celles que nous trouvons dans nos jardins ( telles que les épeires ). Ce groupe d'araignées a fini par adopter une structure de toile qui répond à un problème précis, à savoir : comment capturer des proies de la façon la plus efficace possible. Elles tissent en général une toile par jour exactement au même emplacement que la veille ou proche de celui-ci. 

                                     


     Pour construire sa toile, l'araignée suit toujours la même méthode divisée en 9 étapes que voici :
   
Etape 1 : L'araignée commence par choisir un emplacement adéquat pour sa toile, puis tend son fil de soie entre deux points choisis en hauteur. Soit en marchant d'une branche à l'autre, soit en laissant le fil se faire porter par le vent.
 
Etape 2 : Elle renforce ensuite ce pont de soie en y déposant des couches supplémentaires.
 
Etape 3 : Devenu plus solide, ce fil sera le fil ''permanent'' de la toile.
 
Etape 4 : Puis, elle revient au milieu du fil, s'y accroche et se laisse tomber jusqu'au sol (ou un autre support). Un "Y" est ainsi formé par la tension des fils. Le point de rencontre de ces trois fils est le centre de la toile.
 
Etape 5 : Elle complète alors le cadre de la toile en ajoutant d'autres fils d'attaches.
 
Etape 6 : Elle ajoute des rayons à sa toile, elle en construit environ une trentaine puis revient au centre pour renforcer ce dernier appelé aussi le moyeu.
 
Etape 7 : Partant du centre, l'araignée émet un fil de consolidation non adhésif qui forme une spirale espacée appelée la spirale provisoire.
 
Etape 8 : Elle crée alors son piège. Elle fait demi tour en suivant la spirale au fil non collant. Elle dépose un fil adhésif peu espacé tout en détruisant la spirale provisoire au fur et à mesure qu'elle retourne vers le centre. La spirale provisoire est soit mangée par l'araignée, soit détruite à l'aide de ses griffes.
 
Etape 9 : L'araignée dispose quelques fois d'un fil d'alarme destiné à transmettre les vibrations d'une proie vers le refuge de l'araignée.

                           



                                              PAGE SUIVANTE           

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×